Les stratégies mises en place dans le cadre du Social selling

Le Social selling est un terme assez récent dans le domaine de la vente de produits et de services. Il utilise les réseaux sociaux pour réaliser des transactions commerciales. Le commerce digital, lui, n’a toutefois rien de bien nouveau. Le concept est déjà bien présent dans le quotidien des consommateurs. Le Social selling regroupe, par ailleurs, plusieurs stratégies commerciales qui jouent, chacune, un rôle prépondérant dans la réalisation du chiffre d’affaires d’une entreprise. Les voici en quelques mots.

La relation marketing et vente

Le Social selling est une fois de plus un outil efficace dans l’ajustement des campagnes de marketing aux objectifs de vente de l’entreprise. Il réunit ces deux éléments dans le but d’optimiser la politique commerciale de la société. En effet, ils tendent le plus souvent à se dissocier l’un de l’autre dans un souci de divergence de finalité. Il est notamment important de savoir que le marketing a pour but de créer, de renforcer et surtout de pérenniser la relation de l’entreprise avec sa clientèle. Tandis que les ventes ont pour objectif de liquider la production d’une firme.

Le Social selling permet de combiner ces visions en usant des dernières tendances comportementales des consommateurs en matière de connectivité sur les réseaux sociaux. Par exemple, pour les sociétés spécialisées dans le référencement naturel MADAGASCAR, les comptes créés sur les réseaux sociaux feront à la fois office de show-room, mais aussi de point de contact avec leur clientèle.

La prospection

La prospection fait également partie des stratégies qui se voient prolongées dans le Social selling. Ce dernier offre une nouvelle manière de trouver des clients potentiels et d’en faire des consommateurs réguliers des produits et services d’une entreprise. Les réseaux sociaux sont effectivement devenus une niche à prospects qu’il est plus qu’intéressant d’exploiter. Dans cette optique de gagner de nouveaux clients, des communautés et des groupes se forment autour d’un ou des produits des entreprises.

La fidélisation de la clientèle

Une fois les consommateurs conquis, la prochaine stratégie consiste à la fidélisation de cette clientèle. Le Social selling offre une fois de plus l’occasion aux dirigeants des entreprises commerciales d’y parvenir par le biais de leurs présences sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, une animation continuelle sur leurs pages et/ou leurs comptes est de mise. Cela peut notamment passer par l’organisation de jeux et concours en ligne ou bien la sollicitation des consommateurs à partager leurs expériences d’achat et, pourquoi pas, d’émettre des suggestions constructives.

La conversion

Dans l’engouement des consommateurs pour la connectivité, le Social selling a décelé un moyen efficace d’encourager une stratégie de conversion rentable. Les entreprises ont ainsi trouvé l’opportunité de pousser la clientèle à accomplir des actes comme l’achat, la réponse à un sondage, ou le remplissage de formulaire pour la qualification des fiches clients, bien plus facilement. Cela se traduit par une approche plus ludique et moins formelle qu’offre le domaine des plateformes sociales en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *