Les tutos : un guide d’apprentissage efficace

Les tutos : un guide d’apprentissage efficace

Le marketing a subi d’immenses changements au cours des dernières décennies. Passant d’un processus de type « brute-force » pour impressionner les clients, à une approche plus centrée sur le contenu et l’engagement pour attirer les utilisateurs.

Alors que les plateformes publicitaires dites « digitales » d’aujourd’hui comme AdWords et Facebook Ads ont rendu les dépenses publicitaires encore plus faciles (ou inefficaces dans de nombreux cas). Elles ont également créé un besoin grandissant de mesurer réellement la performance et l’impact de vos publicités comme celles liées aux tutos.

Bien que certaines de ces mesures donnent des résultats significatifs, la réalité est que les entrepreneurs peuvent maintenant apprendre de nombreuses stratégies communes sans jeter leur argent par la fenêtre.

1. Commencez petit

Le marketing n’est pas un domaine « one-and-done ». Il faut un peu de pratique pour perfectionner votre plan marketing. En effet, il existe de nombreux livre parlant de marketing et qui peuvent vous en apprendre un peu plus sur le domaine. Cependant, tout cela ne reste que du théorique. Optez plutôt pour les tutos. Si vous avez un peu du mal avec la définition de « tutos », n’hésitez pas à cliquer ici pour en savoir plus.

Ceux-ci étant plus facile à comprendre grâce à leur format pas-a-pas vous avancerez plus vite. De plus, ils s’appuient sur des faits concrets et vous permettent de mettre les mains dans le cambouis comme on dit. Et vous verrez qu’avec un peu d’auto-apprentissage et une volonté d’apprendre les bases, il est possible de devenir un spécialiste du marketing avec une certaine influence. Il existe de nombreuses ressources pour apprendre les grands principes. Et vous serez à même d’élaborer des campagnes publicitaires efficaces.

2. Petit à petit l’oiseau fait son nid

Beaucoup de gens consacrent simplement d’immenses sommes pour lancer des campagnes de pubs à l’aveugle sans avoir trouvez la technique la plus efficace dans leur cas précis. Une partie des dépenses pour de nombreuses start-ups et entreprises est souvent Google AdWords, le joyau de la couronne de la publicité pour attirer de nouveaux utilisateurs.

Etablissez un budget pour les dépenses mensuelles en marketing. Si les campagnes ne sont pas plafonnées, il est presque impossible d’obtenir des données pertinentes pour optimiser vos campagnes publicitaires. Le split-test de deux campagnes avec des variations publicitaires est une option rentable qui ne nécessite pas de dépenses importantes. Commencez par 100€, 250€, 500€ et évaluez l’efficacité des différents ajustements.

3. Itérerez

Une fois lancez, il vous faudra reprendre du début. Bien sûr, c’est la base de tout chose, se remettre en question, recommencer, essayer autre chose. Le marketing est un domaine très vaste, les bases sont donc très diversifiées. En effet, vous n’avez peut-être exploré qu’un seul pan du marketing sans même vous en rendre compte. Explorez donc un peu plus, cherchez d’autres tutos traitant de sujets diverses et variés pour accroitre votre « scope ». Cela vous permettra de disposer d’un éventail de compétences plus étoffés, petit à petit vous deviendrez un véritable expert.

Les 5 règles de base de l’accueil téléphonique

Les 5 règles de base de l’accueil téléphonique

L’accueil téléphonique constitue la première impression que renvoie une entreprise à ses clients. Il est donc fondamental de maîtriser cet accueil pour garantir la corrélation entre l’image marketing et l’image que les interlocuteurs se font de l’entreprise lors d’une conversation téléphonique. Pour réussir à la perfection l’accueil téléphonique, voici 5 règles de base à suivre.

Un accueil bienveillant et une compréhension de la demande et de l’attente

Chaque entreprise dispose de sa technique pour effectuer dans les meilleures conditions chaque réception ou émission d’appel. Toutefois si celle-ci n’en possède pas, identifiez-vous avec votre nom suivi de celui de l’entreprise. L’essentiel dans un accueil c’est d’être bienveillant et souriant avec tous les interlocuteurs. Le premier contact est primordial, même si le client n’est pas en face de vous, le sourire se fait sentir au téléphone. Il est donc important de soigner l’accueil. Avant de répondre au téléphone, sachez que le temps d’attente maximal estimé est à 3 sonneries.

Sachez identifier votre interlocuteur et la raison de son appel en lui posant des questions. Prenez le temps de reformuler ce qui vous a été dit pour vous assurer de la compréhension de la requête du client.

Une demande traitée au maximum et une bonne gestion du temps d’attente

Dans la relation client, une demande exprimée est une action engagée. Vous n’aurez pas toujours la solution à apporter à chaque demande. Néanmoins, le client a besoin de vous sentir concerné pour s’assurer que sa demande va être prise en compte. Si vous ne trouvez pas de solution lors de son appel, proposez-lui un rappel, en lui expliquant les raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas répondre dans l’immédiat. Rassurez le client et évitez de l’inquiéter.

Par contre, si vous devez le faire patienter au téléphone, expliquez-lui toujours pourquoi. Cela peut être pour vous renseigner auprès d’une personne qualifiée, ou pour effectuer la recherche de son dossier. Lors de la mise en attente, manifestez-vous de temps en temps pour que l’interlocuteur ne se sente pas abandonné. Lors de la reprise de la conversation, n’oubliez pas de remercier l’interlocuteur d’avoir patienté.

Un appel transféré avec tact et professionnalisme

Si votre entreprise possède sa propre technique de transfert d’appel, respectez-la. À défaut, choisissez des formules comme : qui dois je annoncer ? Au lieu de : C’est de la part de qui ? Je vous mets en relation au lieu de je vous le passe. Ces formules sont valables aussi bien pour les petites que pour les grandes entreprises. Un transfert d’appel doit toujours laisser une bonne impression.

La prise des bonnes informations sur le client

Faites part à votre interlocuteur du fait que vous avez bien noté son message et prenez ses coordonnées afin de pouvoir le recontacter. Vérifiez ensemble les informations prises pour éviter toute erreur. Vous pouvez établir un cahier de messages avec : la date de l’appel, le nom de l’interlocuteur, son entreprise et ses contacts ainsi que le message à transmettre et sa demande.

Une bonne maîtrise de la fin d’appel

Évitez de précipiter une fin d’appel. Saluez l’interlocuteur pour lui laisser une bonne image de vous et de l’entreprise. Remerciez-le de son appel et essayez de toujours raccrocher en dernier.

La durée de la formation pour devenir coach en développement personnel

Les personnes qui souhaitent devenir coachs d’affaires ou coach de vie se posent naturellement la question, combien de temps il faut pour devenir coach ? Pour exercer le métier de coach professionnel, il est important de suivre une formation sérieuse. Découvrons les éléments de réponse concernant la durée nécessaire pour devenir coach en développement personnel.

Combien d’années faut-il pour exercer le métier de coach ?

La durée habituelle pour suivre une formation en coaching est d’environ 2 ans. Précisons qu’il existe des programmes de qualité variable permettant aux apprenants à devenir coach en développement personnel. Toutefois, on doit également prévoir du temps afin d’apprendre les compétences des métiers indispensables pour réussir dans cette activité.

Les compétences indispensables

Les personnes qui n’ont pas encore fait leur part de développement personnel risquent d’avoir besoin de beaucoup de temps pour devenir coachs en développement personnel de qualité. En plus de l’acquisition de développement personnel, les apprenants qui suivent des formations doivent aussi coacher quotidiennement. Ceux qui souhaitent devenir coachs en développement personnel ne doivent pas se limiter au diplôme. Le nouvel accompagnateur doit pratiquer le coaching régulièrement, avoir une stratégie claire et mesurable visant à développer son activité, établir un processus de supervision de son métier.

Quel est le temps nécessaire pour bien maîtriser le coaching ?

La durée moyenne pour pouvoir pratiquer le coaching facilement est de 1 à 5 ans. Malgré cette durée moyenne, certains coachs novices mettent plusieurs mois à remplir leur agenda de coaching en ayant recours à une stratégie efficace. Les coachs qui n’ont pas recours à une bonne stratégie mettront plusieurs années à améliorer leur notoriété tandis que certains ne pourront jamais améliorer leurs agendas de clients.

Conseils utiles pour devenir coach en développement personnel

Pour avoir beaucoup de succès, les personnes qui souhaitent devenir coachs en développement personnel doivent de préférence assurer la formation qu’ils choisissent de suivre porte bien sur les compétences dont ils souhaitent maitriser. Le marketing des coachs fait partie des compétences nécessaires si l’on souhaite réussir son entreprise de coaching.
Les formations de 2 jours ne suffisent pas pour devenir coach en développement personnel certifié. En effet, les programmes de formation en coaching qui durent quelques heures ou quelques jours ne sont pas qualitatifs. Renseignez-vous également sur le sujet du soutien concret apporté par l’organisme après avoir décroché votre diplôme de coach. Les meilleurs formateurs accompagnent les nouveaux coachs certifiés pendant des périodes allant de quelques mois à plusieurs années.

Présentation de l’école 42

Présentation de l’école 42

En 2013, une école privée d’informatique a été créée par le patron de Free, Xavier Niel, se nommant école 42. En effet, dans cette école, il est question d’informatique et de programmation et le but est de former les meilleurs développeurs au monde tout simplement. *

Dirigeant de l'école 42
Le créateur de l’école 42

Derrière cette volonté, il y a l’envie de donner sa chance à n’importe qui, dans la mesure où cette école est ouverte sans conditions d’accès, ce qui permet même aux jeunes talents qui n’auraient pas de diplôme de pouvoir s’exprimer librement à essayer d’obtenir un diplôme d’informatique dans l’une des meilleures écoles de développement monde.

Le contenu de la formation

Au programme, vous aurez droit à un entraînement intensif en matière de HTML, JAVA, PHP, MSQL, Ajax et tout un tas d’autres langages de programmation informatique est aujourd’hui indispensable de maîtriser pour entrer dans cette école.

L’école est aussi mise en place pour essayer de valoriser les initiatives qui sont prises par les élèves eux-mêmes et permet d’être aussi une sorte d’incubateur dans le sens où les moyens techniques de l’école seront accessibles 24 heures sur 24 sept jours sur sept. C’est une nouvelle pédagogie informatique et mise en place à travers le projet du patron de Free, dans le sens où c’est une pédagogie communautaire où chacun va apprendre de l’autre, un peu à l’instar d’un réseau social dans l’école, qui la permet de mutualiser les connaissances informatiques mais également voir renforcer ses connaissances. Incontestablement, si vous cherchez à devenir développeurs Web, à maîtriser les modifications de template, maîtriser WordPress comme Joomla! ou Prestashop alors il sera pourrait bien que cette école soit fait pour vous.

L’ambition de l’école

L’ambition est aussi de créer des projets du type start-up qui auront pour vocation de devenir des entreprises innovantes dans l’économie mondiale et c’est la raison pour laquelle le créateur de Free a mis énormément de moyens pour doter cette entreprise de la meilleure pédagogie possible mais aussi de tout l’équipement nécessaire pour apprendre à coder avec des professeurs de renommée internationale quoiqu’il en soit, la maîtrise du code est aujourd’hui un enjeu international dans le sens où ce secteur est actuellement en pleine explosion notamment à travers les demandes de développement en technologie du type HTML et PHP, qui reste les deux technologies les plus utilisés en entreprise concernant le développement de sites Web.

Une démarche géniale !

Il faut saluer la démarche cet entrepreneur qui a décidé de démocratiser l’accès à la formation création de start-ups, avec des valeurs qui sont toutes placées sur de la méritocratie. En effet, ce sont uniquement les meilleurs codes sont sélectionnés et c’est là que l’on comprend la place qui est faite au travail et au mérite. Si vous recherchez donc une école d’informatique pourrez apprendre auprès des meilleurs et développer vos projets, alors intéressez vous à l’école 42 qui pourrait bien correspondre à vos aspirations. Autre point essentiel, l’école est totalement gratuite, ce qui dément vraiment que Xavier Niel a pris en considération les problématiques des jeunes aujourd’hui qui n’ont plus les moyens de dépenser des dizaines de milliers d’euros dans des écoles informatiques qui ne sont pas certaines pouvoir leur donner au final. Or, avec le réseau de partenariats international de cette école, vous aurez facilement la possibilité de trouver des stages et des emplois fortement rémunérés ce partout dans le monde. Ce qui n’est pas forcément le cas avec d’autres écoles, dans le sens de réseau de partenariats qui étaient formés par celle-ci est vraiment international et donc très impressionnant.

Les métiers du code, champion de l’emploi

Les métiers du code, champion de l’emploi

Une récente enquête a démontré que les développeurs de logiciels à été les profils les plus recherchés sur le réseau social professionnel LinkedIn. En effet, on constate qu’il y a une véritable pénurie en matière de développeurs Web de qualité et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreuses écoles informatiques ouvrent actuellement leurs portes. Si vous avez les compétences pour développer un logiciel un jeu vidéo encore une application mobile, alors sachez que vous êtes parmi les personnes qui correspondent au profil les plus recherchés en termes de recrutement en France.

Trouver un emploi de développeur web
Devenez développeur web

Développeur de logiciel, le métier le plus recherché

Au total, ce sont 6 millions d’offres d’emplois qui ont été analysés au cours de cette enquête afin de pouvoir délivrer le résultat de savoir quelles étaient les métiers qui étaient le plus demandé par les recruteurs. Or, on constate que loin devant, tout ce qui a trait à l’informatique, que ce soit la maîtrise des langages de développement (C, Java, Python, C++, Ruby…) sont un élément qui sont actuellement très recherchés par énormément d’entreprises.

Ce sont surtout les développeurs logiciels qui arrivent en premier des profils les plus exigés par les recruteurs, viennent ensuite les développeurs Web. Si vous êtes donc à la recherche d’un métier qui soit sûr d’aboutir à un job, sachez que le secteur de l’informatique va probablement être l’un des secteurs qui veulent plus recruter cours des 10 années qui arrivent.

Les applis mobiles ne sont pas en reste

Particulièrement, si vous vous spécialisez dans les langages de programmation pour Android et iOS, c’est-à-dire pour le langage du développement des applications mobiles, alors vous aurez un avantage certain sur la concurrence, car c’est incontestablement l’une des demandes les plus courantes concernant les demandes dans le monde de l’informatique.

Applis mobiles: une formation à faire
Les applis mobiles, très demandées sur le marché du travail

Globalement, c’est sous l’effet de cette impulsion que se sont créées de nombreuses écoles informatiques qui sont pour la plupart privée et qui ont pour but de former des développeurs afin qu’ils soient opérationnels directement. En règle générale, ces formations peuvent durer de six à 24 mois, et les résultats à la sortie du diplôme sont impressionnants. 100 % des diplômés obtiennent un emploi dans les trois mois qui suivent la délivrance de leur diplôme, ce qui reste un chiffre tout bonnement incroyable. Aussi, la bonne santé du secteur informatique devrait convaincre beaucoup de gens de s’orienter vers l’apprentissage des langages de programmation de manière académique, même si beaucoup ont commencé très jeune à travailler ses aspects pour aujourd’hui être totalement formés et être autodidacte.

Compléter ses formations

C’est la raison pour laquelle on constate que beaucoup de free-lance sont au final des autodidactes qui se sont formés par la seule force de leur volonté à des langages informatiques complexes comme par exemple PHP ou le HTML 5. Cependant, si vous désirez devenir employés et non entrepreneurs, vaut mieux avoir une formation soit reconnue académiquement, même s’il est probable que les entreprises vous feront passer un test de sélection afin de vérifier l’étendue de vos connaissances.

Ce sont aussi pour les métiers qui relèvent de la gestion des réseaux et de la sécurité informatique qui ont le vent en poupe dans la mesure où les attaques informatiques sont de plus en plus courante et font de plus en plus de dégâts, surtout vis-à-vis des grandes entreprises. Aussi, rien ne vous empêche de pouvoir commencer une formation de développeurs logiciels et ensuite la compléter vous spécialisant dans la sécurité informatique réseau.

Les écoles d’informatiques en France

Les écoles d’informatiques en France

En France, il y a actuellement plusieurs écoles renommées si vous désirez vous orienter vers l’apprentissage des programmations informatiques. Tout d’abord, il faut savoir que ce type d’école vous donnera accès une insertion rapide dans le marché du travail, car comme l’a démontré de nombreuses enquête, la demande en développement de logiciels et en développement informatique ne fait que progresser. Vous aurez tout d’abord accès à l’école 42, qui a été fondé par Xavier Niel en 2013 et qui est destiné aux jeunes de 18 à 30 ans.

Ecole42
Ecole 42, la nouvelle école de Xavier Niel

Cette formation qui dure jusqu’à cinq ans peut accueillir jusqu’à 4000 étudiants simultanément. Cependant, pour pouvoir être admis dans cette école, il sera nécessaire d’effectuer un test d’aptitude générale en exercice de logique mais également un test intensif pendant un mois vous serait dans un environnement de test permanent afin de pouvoir recruter uniquement les meilleurs. L’entreprise est aussi au cœur des problématiques de cette école dans la mesure où l’école HEC a mis en place un partenariat afin de favoriser la création d’entreprise et le développement de start-ups. L’école se distingue des autres dans la mesure où les frais de scolarité sont gratuits et qu’il n’y a aucun diplôme exigé pour pouvoir postuler.

Vous avez aussi. Epitech, qui a été la première école d’informatique fondée en 1199 et qui a permis à une génération de développeurs d’être inséré sur le marché du travail. Aujourd’hui, le groupe propose des écoles dans 12 villes en France avec le bac comme diplôme exigé. Cette école reconnue par l’État est accessible sur dossier et tests d’entretien avec la particularité d’avoir la nécessité au cours de son cursus scolaire de développer un projet d’entreprenariat autour de l’informatique les frais de scolarité sont élevés à 6200 €, ce qui reste assez inaccessible pour la plupart des étudiants, à moins de recourir à un prêt bancaire.

Le campus Samsung

Dans le même esprit, l’entreprise Samsung a créé le Samsung Campus, qui ressemble à s’y méprendre à l’école 42 dans la mesure où les frais d’inspection sont également gratuits.

Le campus Samsung en image
Le campus Samsung

Là encore, il n’y a aucune exigence concernant les diplômes antérieurs obtenus, il faudra également passer des tests de sélection afin de démontrer sa valeur recruteur. La différence réside dans le fait que la deuxième année se fait totalement en alternance dans une entreprise, sachant que le Samsung campus assez un réseau de partenariat dense qui vous permettra de pouvoir et effectuer votre année d’alternance dans des grandes entreprises. À noter que l’école de commerce l’ESSEC a mis en place un partenariat avec ce campus afin de pouvoir donner des cours de marketing aux futurs développeurs et programmateurs informatiques.

La problématique du financement des études

C’est d’ailleurs souvent une des problématiques assez inquiétantes concernant les écoles d’informatique, c’est que leur cursus est assez onéreux. La plupart du temps, les étudiants sont contraints d’ouvrir des comptes dans une banque en ligne afin de pouvoir recevoir de financements d’établissements tels que ING Direct, Hello Bank, Monabanq… mais évidemment il y a un taux d’intérêt à la clé. Aussi, faites que les écoles informatiques du type Epitech, Wild Code School ou encore Web School Factory propose des frais exorbitants est à contraster avec la volonté des deux premières écoles que nous vous avons présentées car elles proposent leurs frais d’inspection totalement gratuitement.

Banques
Trouver la banque pour financer vos études d’informatiques

Aussi, le fait de devoir souscrire un emprunt pour financer ses études peut être un sérieux handicap pour beaucoup de jeunes qui sont dans des situations sociales délicates et acquis les banques risquent de ne pas prêter. Cependant, avec l’embellie du secteur informatique en termes de recrutement, il y a toutefois davantage plus de chance que ce soit une banque en ligne, qui est axée autour de l’informatique et du développement Web, qui vous accorde un financement qu’une banque classique. D’autre part, il est assez délicat d’entrer dans le monde du travail avec un crédit sur le dos, car cela peut vous handicaper de manière concrète dans la réalisation de vos objectifs et dans votre développement professionnel.